Dry needling

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is dry_needling-1.jpeg

L’aiguilletage à sec est une technique de traitement dans laquelle une très fine aiguille est insérée dans la peau et les muscles. Cette technique est extrêmement efficace pour le traitement de la douleur myofasciale et des points déclencheurs et s’applique dans de nombreuses indications. L’aiguilletage à sec repose sur les principes anatomiques et neurophysiologiques occidentaux et ne doit donc pas être confondu avec l’acupuncture. Le terme « à sec » indique que rien n’est injecté avec l’aiguille, seul le point de déclenchement est piqué. L’effet de cette technique a été démontré dans la recherche scientifique.

Quels sont les points de déclenchement?

Les points de déclenchement sont des durcissements douloureux des muscles qui ne se relâchent plus. Un point de déclenchement peut entraîner des limitations de mouvement, une raideur, une perte de force et des douleurs. Un muscle est constitué de fibres musculaires distinctes. Dans une position de repos normale, une fibre musculaire n’est ni étirée ni contractée. Lorsqu’il y a un point déclencheur dans le muscle, il apparaît que les fibres musculaires au repos sont contractées à certains points plus que dans la zone environnante. La tension musculaire est alors plus élevée et les fibres musculaires restent contractées même au repos. Cela crée un épaississement local avec une mauvaise circulation, ce qui provoque l’accumulation de déchets. Un point déclencheur peut être vu comme un nœud musculaire: un faisceau de fibres musculaires qui ne se détend pas mais qui est toujours serré.
Des points de déclenchement peuvent survenir dans toutes sortes de situations dans lesquelles les muscles sont utilisés de manière désagréable. En résumé, voici les causes:
Surcharge physique des muscles par:

  • effectuer à plusieurs reprises le même mouvement.
  • serrage statique à long terme (par exemple assis avec les épaules soulevées).
  • exercice intense à court terme (soulever des objets lourds, faire de l’exercice, travailler dans le jardin).
  • mauvaise attitude
  • caractéristiques physiques (différence de longueur des jambes, position pelvienne, pieds plats, muscles faibles, articulations hypermobiles)
  • chocs soudains, chutes, collisions et opérations

Causes psychologiques

  • beaucoup de pression auto-imposée (perfectionnisme, aimer être aimé, assumer des responsabilités d’autrui, montrer de mauvaises frontières, garder les sentiments, etc.)
  • supprimer les émotions